vendredi 25 janvier 2008

Les mamous

Mon mamouren est tout mélancolique. Il est perdu, hésitant...
Ah! Si seulement on lui faisait un gomorec, ça le réconforterait, ça l'aiderait à se décider!!
C'est alors que surgit un parbiti. Il poussait des cris effrayants.
Il se jeta sur le mamouren.
-Va t'en espèce de chebonque! lui cria le mamouren. Laisse moi tranquille!
Mais le parbiti n'en fit rien.
Le dernier souffle de vie envolé, le mamouren s'en alla et le parbiti entreprit de le dévorer.
Une pamambe, ayant senti l'odeur du sang, vint partager le repas...

Aucun commentaire: